Sommaire

Également nommé whiplash ou traumatisme cervical en coup de fouet, le coup du lapin survient le plus souvent lors d'un accident de voiture avec un impact frontal, arrière ou latéral. Lors de l'impact, le cou subit une flexion avant, immédiatement suivie d'une extension brutale.

La plupart du temps, ce traumatisme est responsable de lésions cervicales bénignes. Néanmoins, le coup du lapin peut entraîner des douleurs cervicales pendant 3 à 4 semaines. Dans 40 % des cas, ces douleurs peuvent même devenir chroniques et s'accompagner de divers symptômes fonctionnels (vertiges, troubles de mémoire...).

Voici donc comment traiter un coup du lapin lorsque les douleurs cervicales qui surviennent sont bénignes.

1. Reconnaissez un whiplash

La plupart du temps, le coup du lapin est assez facile à identifier :

  1. vous avez eu un accident de voiture ;
  2. votre tête est partie en avant puis en arrière ;
  3. vous avez mal au cou suite à cet accident ;
  4. vos douleurs cervicales irradient dans le dos, les épaules, voire la tête ;
  5. vos douleurs sont apparues immédiatement après l'accident, ou après quelques heures.
Dans ce cas, commencez par consulter votre médecin. Il pourra s'assurer de l'absence d'une entorse cervicale grave.
Lire l'article Ooreka

2. Soignez un coup du lapin bénin

Vous avez été victime d'un traumatisme en coup du lapin et votre médecin a écarté l'éventualité d'une entorse grave. Vous souffrez une entorse bénigne et vous avez des douleurs cervicales. Voici quelques conseils pour les soulager.

Luttez contre la douleur cervicale

Pour lutter contre la douleur, misez sur le chaud. Prenez une douche chaude ou soufflez de l'air chaud sur votre cou à l'aide un sèche-cheveux.

Vous pouvez également prendre un antalgique (paracétamol, ibuprofène), en vente libre en pharmacie.

Antalgique

Article

Lire l'article Ooreka

Reposez-vous

Pour faciliter votre rétablissement, mettez votre cou au repos. Pour cela, cessez vos activités sportives et évitez de porter des charges lourdes pendant quelques jours.

Rééduquez-vous

Après un maximum de 7 à 8 jours de repos, vous pouvez commencer à faire quelques exercices d'autorééducation. Ces exercices sont à réaliser quotidiennement pendant une dizaine de jours.

1 - Grandissez-vous

  • installez-vous debout face à un miroir ;
  • posez vos deux mains à plat sur le sommet de votre tête ;
  • grandissez-vous et étirez votre cou le plus possible en opposant une résistance avec vos mains ;
  • tenez la position 10 secondes, puis répétez l'opération 10 fois.

2 - Travaillez l'extension de votre cou

  • appliquez vos deux mains l'une sur l'autre à l'arrière de votre tête, juste au-dessus de votre cou ;
  • poussez la tête vers l'arrière en opposant une résistance avec vos mains ;
  • tenez la position 10 secondes, puis répétez l'opération 10 fois.

3 - Travaillez les muscles de votre cou

  • appliquez une main sur votre front ;
  • poussez avec votre tête vers l'avant en opposant une résistance avec votre main ;
  • tenez la position 10 secondes, puis répétez l'opération 10 fois.

Après cette période de rééducation, vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Mais ne forcez pas. Si des douleurs cervicales réapparaissent, cessez votre activité et consultez votre médecin.

3. Soulagez des douleurs cervicales chroniques

Vous avez été victime d'un traumatisme en coup du lapin il y a plus de 4 semaines et vos douleurs cervicales ne passent pas. Votre médecin a éliminé l'hypothèse d'une entorse grave. Mais en plus de la douleur, d'autres symptômes apparaissent (vertiges, bourdonnements ou sifflements dans les oreilles, troubles visuels, troubles du sommeil, troubles de la concentration et de la mémoire, sensibilité exagérée aux bruits).

Voici ce que vous pouvez faire :

  1. Reprenez le sport : l'absence d'activité physique aggrave les douleurs chroniques. A priori, aucun sport n'est contre-indiqué mais choisissez une activité qui n'aggrave pas vos douleurs. Dans tous les cas, dosez vos efforts et ne dépassez pas vos limites.
  2. Poursuivez l'autorééducation : continuez vos exercices de rééducation au moins deux à trois fois par semaine.
  3. Prenez rendez-vous avec votre médecin du travail : un aménagement de votre poste de travail peut parfois soulager ces douleurs.
  4. Rapprochez-vous de vos proches : la douleur chronique est source d'anxiété, d'irritabilité et de dépression. La présence de vos amis ou de vos proches peut vous aider.
  5. Ne vous focalisez pas sur vos douleurs : essayez de vous concentrer sur d'autres centres d'intérêt, sortez et voyez vos amis. Et tentez de résister à l'envie de parler de vos douleurs trop souvent.

4. Prévenez le coup du lapin

Les entorses graves surviennent surtout chez les automobilistes, d'autant plus s'ils n'ont pas bouclé leur ceinture. Vous pouvez limiter les risques d'un traumatisme en coup du lapin en bouclant systématiquement votre ceinture de sécurité dès que vous montez en voiture.

Pensez également à ajuster votre appui-tête à la bonne hauteur en vous faisant idéalement aider par quelqu'un :

  • positionnez le côté supérieur de votre appui-tête à la même hauteur que le haut de votre tête.
  • ajuster la position latérale de l'appui-tête de façon à ce que l'arrière de votre tête le touche.
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Sèche-cheveux

Sèche-cheveux

À partir de 10 €

Ces pros peuvent vous aider