Comment soulager une douleur du coccyx

Sommaire

Comment soulager une douleur du coccyx

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

De forme triangulaire, le coccyx est un os situé à l'extrémité de la colonne vertébrale. À la suite d'une chute sur les fesses, ou sans raisons apparente, vous ressentez une douleur dans le coccyx.

On distingue les douleurs du coccyx aiguës qui évoluent depuis moins de 6 semaines et les douleurs chroniques.

Voici comment soulager une douleur au coccyx (en vidéo)

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Zoom sur les douleurs du coccyx

De nombreuses causes peuvent provoquer des douleurs du coccyx, aussi appelées coccygodynie :

  • Certaines tumeurs du coccyx, une anomalie structurelle du coccyx : arthrose coccygienne, épine coccygienne, hypermobilité du coccyx.
  • Un traumatisme, une chute sur les fesses, un accouchement peuvent entraîner une luxation du coccyx, responsable de douleurs.
  • Parfois, la douleur ressentie au coccyx ne vient pas du coccyx mais est secondaire à une infection génitale, anale, ou correspond à une irradiation douloureuse d'une maladie provenant des vertèbres lombaires (arthrose, canal lombaire rétréci).

1. Reconnaître une douleur du coccyx

Vous avez une coccygodynie si :

  • Vos douleurs se situent au coccyx, en haut de la raie des fesses.
  • Vos douleurs surviennent surtout en position assise, parfois immédiatement, mais parfois seulement après 30 voire 60 minutes.
  • Vous ressentez une vive douleur au coccyx lors du passage de la position assise à debout et vous êtes obligés de prendre appui sur vos bras pour vous relever.
  • Vos douleurs s'aggravent au fil de la journée.
  • Vous êtes mieux si vous êtes assis sur une seule fesse.
  • Vous provoquez votre douleur si vous appuyez sur votre coccyx.
  • Vous avez possiblement une luxation si vos douleurs sont apparues après une chute sur les fesses.
Lire l'article Ooreka

Certains symptômes doivent vous alerter et s'ils sont présents, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant sans tarder :

  • Vous avez de la fièvre.
  • Vous avez du sang dans les selles.
  • Vos douleurs vous réveillent la nuit.
  • Vous avez perdu beaucoup de poids.

Consultez dans tous les cas si votre douleur devient chronique et dure depuis plus de 6 semaines.

2. Soulager une douleur aiguë du coccyx

Reposez-vous

Si votre douleur est survenue après un traumatisme, ne forcez pas.

En cas de coccygodynie post-traumatique, cessez vos activités sportives pendant 4 à 6 semaines.

Luttez contre la douleur

La prise d'antalgiques (ibuprofène, paracétamol), en vente libre en pharmacie, peut vous soulager.

Pour être efficace, il est préférable de prendre vos anti-douleurs systématiquement, sans attendre d'avoir trop mal, sinon vous risquez de toujours courir après votre douleur.

Misez sur le froid

Afin de soulager la douleur, vous pouvez agir localement en appliquant de la glace sur votre coccyx 10 minutes trois fois par jour. Pour procéder sans risque :

  • Utilisez un sac de petits pois congelés ou des glaçons enveloppés dans un gant de toilette.
  • N'appliquez pas la glace directement sur votre peau, vous risqueriez de vous brûler la peau.

Utilisez une bouée

L'utilisation d'une bouée gonflable pour vous asseoir peut être d'une grande utilité.

À table, au bureau, en voiture, asseyez-vous sur une bouée gonflable en prenant soin de positionner la zone de douleurs dans le trou de la bouée.

Luttez contre la constipation

Des douleurs peuvent survenir à la défécation surtout si vos selles sont dures et que vous êtes obligés de pousser. Des habitudes simples peuvent faciliter votre transit :

  • Consommez des fruits et légumes régulièrement.
  • Consommez des fibres : riz entiers, céréales.
  • Buvez au moins 2 litres d'eau par jour.
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Soulager une douleur chronique du coccyx

Parfois, la douleur du coccyx perdure. Au-delà de deux mois d'évolution, elle devient chronique. Certains aménagements sont alors nécessaires :

  • Consultez votre médecin traitant si ce n'est pas déjà fait, afin d'envisager un traitement par manipulations ou infiltrations.
  • Perdez du poids : la surcharge pondérale est un facteur de risque de survenue et d'aggravation d'une coccygodynie.
  • Prenez rendez-vous avec votre médecin du travail : si vous travaillez assis, un aménagement de poste peut être nécessaire.
  • Rapprochez-vous d'une association de patients : la douleur chronique est source d'anxiété, d'irritabilité et de dépression, une association de patient peut vous aider.
  • Reprenez le sport : l'absence d'activité physique aggrave les douleurs chroniques.
    • Faites une activité qui n'aggrave pas vos douleurs. Aucun sport n'est contre indiqué.
    • Dosez vos efforts, ne dépassez pas vos limites.
  • Ne vous focalisez pas sur vos douleurs :
    • Concentrez-vous sur d'autres centres d'intérêt.
    • Sortez, voyez vos amis.
    • Résistez à l'envie de parler de vos douleurs tout le temps.