Sommaire

Soigner une hernie discale

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

L'hernie discale est la principale cause de douleurs sciatiques mais elle n'est cependant pas la seule. Si vous êtes atteint d'une sciatique secondaire à une hernie discale, quelques traitements simples peuvent vous aider. Voici comment soigner une hernie discale.

Zoom sur l'hernie discale

Le rachis lombaire est constitué de vertèbres empilées les unes sur les autres. Entre chaque vertèbre, siège un disque qui sert d'amortisseur. Ce disque peut s'abîmer soit spontanément, soit à la faveur d'un traumatisme et créer une saillie anormale, c'est ce que l'on appelle une hernie discale. Cette hernie discale n'est pas forcément responsable de douleurs et elle ne pose dans ce cas aucun problème. Mais il peut arriver qu'elle vienne au contact du nerf sciatique qui passe à proximité et ainsi entraîner un dysfonctionnement de ce nerf.

Ce dysfonctionnement du nerf est alors responsable de douleurs sciatiques, c'est-à-dire de douleurs qui descendent dans le membre inférieur, tout le long du nerf sciatique.

Lire l'article Ooreka

1. Identifiez la sciatique secondaire à une hernie discale

Vous êtes atteints d'une sciatique si vous ressentez des douleurs lombaires qui irradient dans l'un de vos deux membres inférieurs. Vous pouvez également ressentir des fourmillements dans ce membre inférieur.

La cause peut en être une hernie discale si vous avez moins de 60 ans et que la douleur est augmentée quand vous toussez ou vous éternuez.

Il est nécessaire de consulter votre médecin si :

  • Vous n'allez pas mieux après quelques jours de traitement.
  • Vous avez perdu du poids.
  • Vous avez plus de 60 ans.
  • Votre douleur devient insupportable.

Rendez-vous aux urgences si :

  • Vous avez une sciatique et de la fièvre.
  • Vous avez une paralysie du membre inférieur.
  • Vous n'arrivez plus à retenir vos urines ou au contraire vous n'arrivez plus à uriner.

2. Soulagez la sciatique secondaire à une hernie discale

La douleur est parfois importante. Il est possible de vous soulager avec des méthodes simples.

Prenez un antidouleur

Soulagez votre douleur en utilisant des traitements antalgiques (paracétamol, ibuprofène) en vente en pharmacie.

Misez sur la chaleur

La chaleur peut vous soulager votre douleur. Prenez une douche chaude et appliquez une serviette chaude ou une bouillotte sur vos lombaires une à deux fois par jour pendant 20 minutes.

Utilisez une ceinture lombaire

Vous pouvez porter une ceinture lombaire en journée afin de soulager la douleur. Ôtez-la la nuit ou lorsque vous êtes allongé.

Continuez de bouger

Le repos est une bonne solution pour soulager ponctuellement la douleur, à condition de continuer à bouger et de maintenir une activité normale. En cas de douleurs importantes dans la journée, allongez-vous 20 à 30 minutes, pas plus.

Prenez soin de votre dos

Évitez :

  • les longs trajets en voiture. Si vous êtes dans l'obligation de voyager, ne conduisez pas, faites vous conduire et allongez votre siège ;
  • les activités qui entraînent des chocs ;
  • les mouvements en flexion du tronc.

Pratiquez quelques exercices :

  • Debout, étirez votre dos en creusant vos lombaires.
  • À plat ventre sur le sol, en appui sur vos avant-bras, levez votre torse pour étirer toute votre colonne.
  • Pour chaque mouvement, maintenez la position d'étirement durant 10 secondes.
  • Répétez ces exercices plusieurs fois dans la journée.

Évitez la rééducation et les manipulations

La rééducation est déconseillée en période de crise douloureuse, tout comme les manipulations, au risque d'aggraver la douleur ou d'entraîner une paralysie du membre inférieur. Seuls les massages peuvent vous apporter un soulagement de courte durée.

Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Prévenez la récidive d'une sciatique

La prévention d'une récidive peut se faire par l'acquisition d'une bonne hygiène rachidienne et d'exercices renforçant les muscles du rachis.

Misez sur l’hygiène lombaire

Suivez ces quelques conseils pour ménager vos lombaires :

  • Portez toujours les charges lourdes le plus près possible du corps.
  • Pour vous baisser, pensez à plier les genoux et gardez votre dos bien droit.
  • Évitez de vous pencher en avant.
  • Évitez les mouvements de torsion du tronc.
  • Pour vous retourner, ne vous contorsionnez pas, pivotez plutôt sur vos pieds.
  • Pour vous lever de votre lit, tournez-vous sur le côté, puis basculez vos jambes genoux fléchis à l'extérieur du lit. Vous pourrez ainsi vous relever sans fléchir le tronc.
  • Pour balayer ou passer l'aspirateur, gardez votre dos bien droit.
  • Pour vous brosser les dents face au miroir, ne vous penchez pas en avant, pensez à plier les genoux ou à vous mettre en fente.
  • Repassez assis pour ménager votre dos.

Renforcez vos muscles rachidiens

Il est important de pratiquer une activité sportive afin de renforcer les muscles qui stabilisent votre colonne et d'entretenir la souplesse.

  • Privilégiez un sport qui vous plaît vraiment. Aucun sport n'est réellement contre-indiqué.
  • Insistez sur les exercices d’échauffement avant toute activité physique.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour soigner une hernie discale

Imprimer
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Bouillotte

Bouillotte

À partir de 5 €

Tapis de sol

Tapis de sol

10 € environ