Bien préparer un cataplasme d’argile

Écrit par les experts Ooreka
Bien préparer un cataplasme d’argile
© Finemedia

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L’argile et l’argile verte en particulier sont utilisées sous forme de cataplasme par voie externe pour soulager toutes sortes de maux. Elle permet de soulager les inflammations, d’accélérer la cicatrisation, de lutter contre les agents pathogènes, de purifier, de reminéraliser, etc. Pour cela, savoir bien préparer un cataplasme d’argile est nécessaire.

Zoom sur l’argile

L’argile se présente sous différents aspects. Elle peut-être de différentes couleurs et de différents aspects.

Les couleurs de l’argile

L’argile peut être de couleur :

  • blanche ;
  • bleue ;
  • grise ;
  • marron ;
  • rose ;
  • rouge ;
  • verte.

C’est cette dernière qui est la plus courante et qui est la plus communément utilisée.

Les différentes formes de l’argile verte

L’argile verte se trouve sous différentes formes, les plus fréquentes étant :

  • concassée (sous forme de petits blocs, comme des pierres) ;
  • en poudre ;
  • en tube, en sachet ou en pot prêts à l’emploi (c'est-à-dire sous forme de boue).

Quelle argile employer ?

Il est préférable d’utiliser l’argile concassée ou en poudre, car l’argile est une matière qui, bien qu’elle soit minérale, est vivante. C’est le contact avec l’eau qui la fait « vivre ».

Lorsque l’argile est au contact du plastique (comme c’est le cas dans un tube ou dans un pot), elle perd une partie de ses propriétés. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de préparer soi-même son cataplasme plutôt que d’utiliser ceux qui sont tout prêt.

De plus, achetée en vrac (en pharmacie ou en magasin diététique) l’argile est extrêmement bon marché. En revanche, elle est beaucoup plus onéreuse sous forme prête à l’emploi quoique plus simple à utiliser.

Les ustensiles

L’argile est une matière minérale vivante et pour ne pas la dénaturer il est important de n’utiliser que des ustensiles en matières « nobles ».

Il faudra proscrire l’utilisation de plastique et de métal lors de la préparation des cataplasmes. Préférez plutôt un récipient en verre ou en grès (en terre) et une cuillère en bois.

Le cataplasme en lui-même pourra être posé :

  • sur une bande de gaze ;
  • sur du papier absorbant ;
  • sur des textiles naturels (coton, lin, soie, etc.) ;
  • sur une feuille de chou (idéale, la feuille de chou conserve l’humidité de l’argile et donc prolonge son efficacité).

1 Préparez l’argile

Préparez l’argile

© Finemedia

  • Mettez l’argile verte concassée ou en poudre dans le récipient et couvrez d’eau.
  • Dans l’idéal, si vous n’êtes pas particulièrement pressé, laissez la préparation plusieurs heures au soleil de façon à ce que l’argile se charge énergétiquement. Dans le cas contraire, attendez juste une demi-heure.
  • Tenez également compte de l’emploi que vous comptez en faire :
    • Si vous souhaitez traiter une brûlure ou une inflammation, l’argile aura tout intérêt à être plutôt fraîche.
    • Si vous souhaitez utiliser l’argile pour traiter des organes profonds (foie et reins notamment), l’utiliser tiède ou légèrement chaude est préférable.
  • L’argile est prête à l’emploi lorsqu’elle a pris la consistance d’une pâte boueuse.
  • En fonction de l’argile employée, il faudra ajuster votre dosage de façon à obtenir une pâte souple :
    • Si l’argile est trop consistante, rajoutez de l’eau.
    • Si l'argile est trop liquide, rajoutez de l’argile (plus simple avec l’argile en poudre).

2 Préparez le cataplasme d’argile verte

Préparez le cataplasme d’argile verte

© Finemedia

Pour préparer le cataplasme proprement dit, placez une cuillerée d’argile au centre du support de votre choix (bande de gaze, papier essuie-tout ou feuille de chou). Mettez une épaisseur d’environ 2 cm pour une action optimale.

Prévoyez toujours une surface de cataplasme supérieure à la zone à traiter, car l’argile va s’étaler et il faut qu’il reste maintenu dans le tissu.

3 Appliquez le cataplasme d’argile

Appliquez le cataplasme d’argile

© Finemedia

Application

  • Appliquez le cataplasme à l’endroit désiré en mettant l’argile au contact direct de la peau.
  • Pour que la zone soit plus facile à nettoyer, vous pouvez malgré tout interposer la bande de gaze entre l’argile et la peau en la repliant autour de l’argile. Procédez à ce type de pose en particulier pour des zones sensibles telles que l’œil, sur les zones poilues et les zones irritées.
  • Appliquez une petite pression sur l’emplâtre pour que l’argile soit bien au contact de la zone à traiter.
  • Bandez ensuite le cataplasme pour le maintenir en place. Dans l’idéal, évitez de bouger pour qu’il reste correctement posé.

Durée de l’application

Retirez le cataplasme d’argile lorsque :

  • L’argile est sèche (en un quart d’heure seulement parfois).
  • Vous avez une sensation de malaise, de gêne.
  • Vous avez attendu 2 h (ou 4 h pour un organe interne).
  • La douleur de la zone réapparaît après avoir disparu.
  • Le cataplasme à tendance à se décoller tout seul.

En fonction du problème, vous pouvez aussitôt renouveler l’application avec un nouvel emplâtre (les résultats sont meilleurs lorsque les applications se succèdent).

Jetez l’argile qui vient d’être employée.

Si l’argile est collée à la peau, il suffit d’un peu d’eau pour l’enlever facilement.

Recommandations concernant l’action de l’argile

L’argile a une action drainante et nettoyante. C’est la raison pour laquelle elle peut, dans les premiers temps, entraîner :

  • un agrandissement des plaies ;
  • faire couler davantage de sang ou de pus ;
  • faire apparaître :
    • des rougeurs ;
    • des démangeaisons ;
    • des boutons.

Cette réaction et parfaitement normale et ne doit pas vous inquiéter. Elle se fera de moins en moins importante au fil du temps.

Si toutefois la réaction est trop vive, stoppez momentanément les applications.

En ce qui concerne l’argile qui n’a pas été employée, elle peut sécher au fond du plat. Pour la réutiliser, fragmentez-la avant d’y rajouter de l’eau en cas de besoin.

Vous pouvez également faire en sorte d’y rajouter régulièrement un peu d’eau afin d’en avoir toujours prête à l’emploi.

Matériel pour préparer un cataplasme d'argile

Imprimer
Argile verte (concassée ou en poudre)

Argile verte (concassée ou en poudre)

Environ 5 € le kilo

Saladier en verre ou en grès

Saladier en verre ou en grès

De 2 à 20 € environ

Cuillère en bois

Cuillère en bois

Environ 2 €

Bande de gaze de 10 cm

Bande de gaze de 10 cm

Environ 0,50 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
CG
céline garreau

bioénergéticienne, libération du péricarde | de la pierre à la lune

Expert

AR
anthony rousseau

ostéopathe et enseignant en anatomie | rousseau anthony, ostéopathe à voisins le bx

Expert

gregory willaume

masseur et kinésithérapeute | la maison bleue - massage et bien être - lille

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !