La hernie discale

Écrit par les experts Ooreka

Les causes du mal de dos sont assez diverses : hernie discale, scoliose, mal de dos musculaire, grossesse, stress, voiture, ordinateur, etc.

Qu'est-ce qu'une hernie discale ?

Une hernie discale est une saillie ou protrusion du disque intervertébral au-delà de ses limites normales.

La hernie discale

Les disques intervertébraux jouent un rôle d'amortisseurs au niveau de la colonne vertébrale, ils sont situés entre deux vertèbres et sont constitués de tissu cartilagineux.

La hernie discale est responsable d'une douleur aiguë au niveau du dos et d'une raideur de la colonne vertébrale.

Les causes de cette hernie

La hernie discale peut faire suite à un effort (port d'une charge lourde, par exemple) ou être consécutive à des travaux répétés sollicitant le dos.

Localisation des hernies discales

Il est possible de trouver des hernies discales à tous les étages du rachis (nom scientifique de la colonne vertébrale ou axe osseux souple du corps), mais elles sont principalement situées en bas du dos au niveau lombaire. Elles peuvent alors déclencher des douleurs appelées lombalgies.

Lorsque la hernie discale comprime une terminaison nerveuse, la douleur est ressentie sur le trajet du nerf. Une hernie discale située entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire ou entre la 5e lombaire et la 1re sacrée peut comprimer le nerf sciatique responsable d'une sciatique.

Une hernie discale cervicale peut entraîner des douleurs au niveau du cou qui peuvent s'étendre à un bras voire l'avant-bras.

Quels sont les traitements des hernies discales ?

Traitements médicamenteux

Lors de la phase aiguë douloureuse de la hernie discale, un repos au lit est souvent préconisé. Mais très rapidement une reprise d'activité est souhaitée (marche sur terrain plat...) pour éviter que la douleur ne dure trop longtemps.

Des traitements médicamenteux sont la plupart du temps prescrits pour passer le cap douloureux :

  • antalgiques,
  • anti-inflammatoires par voie orale ou par voie intramusculaire si la douleur est très intense,
  • myorelaxant (relaxant musculaire).

Les massages décontracturants et les exercices de kinésithérapie se feront si nécessaire dans un 2e temps, après la phase aiguë douloureuse.

Intervention chirurgicale

Dans les cas les plus sévères, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. C'est le cas lorsqu'il existe une faiblesse musculaire d'un membre inférieur ou un déficit lié à la compression ou lorsque la douleur persiste malgré le traitement médical et qu'elle devient invalidante.

La chirurgie consiste à enlever tout ou partie du disque (discectomie) et parfois une petite partie de la vertèbre (laminectomie).

La chirurgie n'est pas sans risque, elle reste donc réservée aux cas la nécessitant. Des douleurs au niveau du dos peuvent faire suite à des interventions de hernie discale.

Hernie discale et récidive

Lorsqu'on a souffert d'une hernie discale, il est possible que la douleur réapparaisse lors d'un effort de soulèvement, un long trajet en voiture...

Il est donc indispensable d'adopter de nouvelles règles de vie hygiénodiététiques comme :

  • perdre du poids lorsqu'on est en surpoids,
  • avoir une activité physique régulière pour muscler les abdominaux et les muscles lombaires,
  • éviter les mauvaises positions : ne pas porter de charges à bout de bras, mais contre soi, ne pas se tenir cambré, mais avec le dos droit, s'asseoir au fond du fauteuil avec le dos contre le dossier...
  • éviter les longs trajets en voiture ou s'arrêter toutes les heures,
  • éviter les stations debout prolongées.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !