La sciatique

Écrit par les experts Ooreka

 

Il existe différents types de douleurs au dos sont diverses : cervicalgie, lombalgie, dorsalgie, douleur aux fessiers, lumbago, sciatique et mal aux reins.

Qu'est-ce qu'une sciatique ?

La sciatique est une douleur lombaire qui irradie le long du trajet du nerf sciatique.

Le nerf sciatique naît de la réunion de 2 racines issues de la moelle épinière :

  • La racine L5 émergeant entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire et la racine S1 émergeant entre la 5e vertèbre lombaire et la 1re vertèbre sacrée.
  • Le nerf sciatique descend derrière la cuisse.
  • À l'arrière du genou, le nerf sciatique descend soit derrière la jambe (nerf sciatique poplité interne) soit sur la face externe de la jambe (nerf sciatique poplité externe) puis passe sur le devant du pied.

La sciatique est une douleur intense qui part de région basse du dos ou de la fesse, passe à l'arrière de la cuisse, le mollet et le pied.

Bon à savoir : une mise à jour du « Journal officiel » du 7 mai 2017 fait passer le délai de prise en charge du syndrome de compression du nerf sciatique poplité externe de 7 à 90 jours.

Quelles sont les causes de la sciatique ?

La douleur sciatique, ou sciatique, est due à une irritation du nerf sciatique. Le plus souvent, cette irritation fait suite à une compression du nerf sciatique par une hernie discale (située soit entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire soit entre la 5e vertèbre lombaire et la 1re sacrée). Plus rarement, il s'agit d'une compression osseuse (tumeur, fracture...).

La hernie discale peut être secondaire à une dégénérescence du disque intervertébral liée à l'âge, le port d'une charge lourde, un effort brusque dans une mauvaise position ou un surplus de poids.

Le traitement de la sciatique

Traitement médical

Le traitement habituel de la sciatique est un traitement médical associant un repos relatif, des antalgiques, des anti-inflammatoires par voie orale ou en injectable et des myorelaxants (relaxant musculaire).

La douleur cède habituellement en une semaine. Le traitement médical peut être associé à des séances de kinésithérapie à visée décontracturante ou dans le but de remuscler le dos, mais seulement une fois la phase aiguë douloureuse passée.

Traitement par infiltration

Lorsque la douleur ne cède pas ou lorsque le médecin le juge nécessaire, le traitement peut comporter des infiltrations locales de corticoïdes. Ces infiltrations sont faites soit par un rhumatologue soit par un radiologue (infiltration guidée sous radiologie). Leur but est de diminuer l'inflammation locale responsable de la souffrance de la racine nerveuse.

Intervention chirurgicale

Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire : lors de l'échec du traitement médical bien conduit ou lors de complications. Son but est d'enlever la hernie du disque qui comprime la racine nerveuse.

L'indication d'une chirurgie est toujours mûrement réfléchie. Il faut savoir que parfois des douleurs post-chirugicales peuvent apparaître.

Quand doit-on consulter en urgence pour une douleur sciatique ?

Lorsqu'on a une sciatique, il faut connaître les 3 cas de figure qui nécessitent une consultation en urgence (ils traduisent le plus souvent une compression) :

  • lorsque la sciatique devient hyperalgique (aucun traitement n'arrive à la calmer),
  • lorsqu'apparaît une paralysie des membres inférieurs,
  • lorsqu'on a du mal à uriner (syndrome de la queue de cheval).

Une intervention chirurgicale en urgence peut être nécessaire si la moelle épinière est comprimée.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !