La cervicalgie

Écrit par les experts Ooreka

Douleurs cervicales

Il existe différents types de douleurs au dos sont diverses : cervicalgie, lombalgie, dorsalgie, douleur aux fessiers, lumbago, sciatique et mal aux reins.

La cervicalgie : les douleurs cervicales

Les douleurs au niveau des vertèbres cervicales, situées au niveau de la région postérieure du cou, sont appelées cervicalgies. Lorsque ces douleurs irradient dans un bras, on parle de névralgies cervico-brachiales.

2 types fréquents de cervicalgie : le torticolis et l'arthrose cervicale

Il existe deux types fréquents de cervicalgie : le torticolis et l'arthrose cervicale.

Le torticolis

La cervicalgie

Le torticolis se manifeste par une contracture musculaire accompagnée d'une douleur brutale du cou.

  • Les mouvements de flexion et de rotation deviennent douloureux.
  • Il peut faire suite à un faux-mouvement ou à un coup de froid.

La cervicalgie liée au torticolis passe habituellement en quelques jours avec un traitement par antalgique, anti-inflammatoire, myorelaxant (relaxant musculaire) et de la kinésithérapie si besoin.

L'arthrose cervicale

L'arthrose cervicale est une affection fréquente, elle correspond à l'usure du cartilage des vertèbres cervicales. L'arthrose cervicale peut apparaître chez des sujets jeunes.

L'arthrose cervicale se manifeste par une cervicalgie chronique :

  • Elle peut être accompagnée de maux de tête (céphalées) et elle peut irradier dans l'épaule ou le bras. Il existe une raideur du cou gênant les mouvements et qui peut être douloureuse.
  • L'arthrose cervicale s'accompagne parfois de vertiges ou de bourdonnements d'oreilles.

Le diagnostic d'arthrose cervicale se fait à partir de clichés radiographiques des vertèbres cervicales.

Ces douleurs cervicales peuvent être calmées par des antalgiques et le port d'un collier cervical. Des séances de kinésithérapie peuvent aussi être bénéfiques.

Cervicalgie : faut-il utiliser un collier cervical ?

La décision de l'utilisation d'un collier cervical doit toujours émaner d'un professionnel.

Si le port de courte durée permet d'immobiliser les vertèbres cervicales et soulager au maximum la cervicalgie, il n'est pas conseillé de le porter de façon prolongée sur de longues durées (sauf avis médical).

Il existe différents colliers cervicaux plus ou moins rigides, le choix est fait par le médecin et dépend de la cause de la cervicalgie.

Pour être efficace et ne pas être néfaste, le collier cervical doit être parfaitement adapté à la morphologie de la personne qui le porte. Il est nécessaire de l'essayer, notamment pour voir si la hauteur est bien adaptée.

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !