Sommaire

Le traitement du lumbago doit traiter la cause.

Le lumbago est une douleur musculaire occasionnée par la contracture musculaire des muscles paravertébraux au niveau de la région lombaire (bas du dos). Son symptôme principal est une douleur violente et subite due à un effort inadapté.

Soigner son lumbago (en vidéo)

Traitement du lumbago : soigner la cause

Pour résoudre efficacement cette douleur, la meilleure solution est de s'attaquer à son origine, c'est-à-dire soit au décalage vertébral lui-même, soit aux origines mêmes de ce décalage : problème digestif, problème duremérien (la dure-mère est une membrane enveloppant les structures du système nerveux central : cerveau et moelle épinière), problème émotionnel ou problème énergétique.

Médicaments et kiné comme traitement du lumbago

Généralement, le lumbago consiste est soigné par des traitements s'attaquant aux symptômes.

Traitement du lumbago par médicaments

Le traitement médicamenteux classique vise à prescrire :

  • des anti-inflammatoires (en temps normal après évaluation de la balance bénéfice/ risque en fonction des antécédents, pour la plus courte durée possible, à la dose efficace la plus faible) ;
  • des antalgiques (paracétamol ou, en cas d'inefficacité, des opioïdes faibles en informant le patient sur les risques importants d’effets secondaires) ;
  • et des myorelaxants visant à calmer la douleur (depuis le 2 janvier 2018, ceux à base de thiocolchicoside ne sont plus remboursés).

Si ce traitement s'avère généralement efficace tant qu'il est suivi, l'arrêt du traitement précède de peu le retour de la douleur. La revue Prescrire souligne toutefois que le thiocolchicoside (Miorel® ou autre) expose à des diarrhées, des gastralgies, des photodermatoses, peut-être des convulsions. Il est par ailleurs génotoxique et tératogène.

Des ceintures lombaires ou des corsets sont parfois proposés sur de courtes durées pour soutenir la colonne lombaire et éviter les mouvements brusques. Ils doivent surtout aider à la reprise d’activités car ils n'ont pas démontré d’efficacité sur l’évolution de la lombalgie.

Un traitement du lumbago par la kinésithérapie

Les médecins ont tendance à envoyer les patients souffrant de lumbago chez un kinésithérapeute. Selon la HAS, la kinésithérapie est surtout utile chez les patients présentant une lombalgie chronique ou à risque de chronicité. 

Le kiné travaille le renforcement de la sangle abdominale et des muscles lombaires (avec participation active du patient), mais si une vertèbre est déplacée, le traitement se révélera insuffisant. Les massages peuvent être profitables un temps pour relâcher les muscles tendus.

Les kinésithérapeutes pourront également apprendre les gestes et postures à adopter dans certaines situations de façon à protéger sa colonne lombaire (fléchir les jambes et pousser dessus pour soulever un objet lourd, etc.). Ils sont également chargés de participer à l’éducation du patient (réassurance, lutte contre les peurs et croyances, sensibilisation aux bienfaits de l’activité physique) dans le cadre d’une prise en charge bio-psycho-sociale.

Dans le même ordre d'idée vous pouvez avoir recours à la méthode Pilates qui a fait la preuve de son efficacité dans le cadre de la prise en charge des lombalgies chroniques (à raison de deux séances de 50 minutes par semaine pendant trois mois et plus, les résultats sont significatifs).

Ostéopathie, acupuncture : l'autre traitement du lumbago

Le traitement du lumbago peut être pris en charge par de nombreuses disciplines et médecines douces.

Ostéopathie : le meilleur traitement du lumbago

L'ostéopathie reste la méthode phare pour le traitement du lumbago.

L'ostéopathe a toutes les clefs pour traiter efficacement un patient souffrant de lumbago, car il peut :

  • traiter directement la vertèbre « déplacée » et, par action réflexe, détendre le muscle ;
  • traiter la cause originelle en travaillant :
  • sur les organes (en cas d'origine digestive, urinaire ou gynécologique) ;
  • sur la dure-mère (en cas de problème membraneux) ;
  • sur le crâne (lié au bassin et jouant un rôle au niveau lombaire),
  • sur les vertèbres cervicales, autre zone particulièrement mobile de la colonne vertébrale et jouant un rôle indirect sur les lombaires.
Consulter la fiche pratique Ooreka

L'acupuncture pour traiter le lumbago

Un acupuncteur pourra travailler sur l'origine énergétique du lumbago. Il s'agit de piquer de minuscules aiguilles à des endroits clés du corps.

L'acupuncture permet d'obtenir d'excellents résultats même si la HAS estime qu'elle n’a pas démontré d’efficacité sur l’évolution de la lombalgie.

Lire l'article Ooreka

Traitement du lumbago : le décodage biologique des maladies

Le biodécodage propose d'aborder les différentes pathologies selon l'angle émotionnel.

Dans le cadre d'une atteinte lombaire, il faudra chercher un conflit émotionnel du côté des « collatéraux » (souvent en termes de dévalorisation).

Les collatéraux sont les gens considérés comme étant de même niveau, de même rang ou de même statut :

  • frère, sœur, cousin, cousine ou assimilés ;
  • amis ou copains ;
  • collègues de travail (pas des supérieurs hiérarchiques ni des subordonnés).

Ce type de thérapie convient davantage aux lombalgies chroniques qui ont tendance à s'éterniser et ne se règlent pas par d'autres méthodes.

Ces pros peuvent vous aider