Sommaire

La moelle épinière ou moelle spinale constitue, avec le cerveau, le système nerveux central (SNC). Il s’agit du prolongement des centres neurologiques du cerveau jusque dans le rachis (colonne vertébrale). Elle mesure, chez l'adulte, 44 cm en moyenne et pèse environ 30 g. Mais où se situe exactement la moelle épinière ? Quel est son rôle ? Quelles pathologies sont susceptibles de l’affecter et comment les traite-t-on ? Voyons tout cela ensemble dans notre article.

Moelle épinière : comment se constitue-t-elle ?

La moelle épinière débute en dessous du tronc cérébral (au niveau du bulbe rachidien) qui se situe à la partie arrière du cerveau, juste au-dessus de la nuque. Elle descend ensuite dans le canal rachidien qui est formé par la juxtaposition du canal rachidien des 7 vertèbres cervicales, des 12 vertèbres dorsales et des 5 vertèbres lombaires (toutefois la moelle s’arrête à l’étage L1-L2). Les vertèbres jouent un rôle important puisqu’elles soutiennent et surtout protègent la moelle épinière.

Cette dernière est un des éléments clefs de l’organisme. Aussi, c’est dès la 4ème semaine du développement embryonnaire qu’elle commence à se mettre en place :

  • Elle est constituée de neurones, ces cellules nerveuses sont la base du SNC, elles véhiculent les influx nerveux. Elle comporte également des cellules de soutient (cellules gliales) qui servent de soutien au SNC et permettent la nutrition des neurones.
  • Au niveau de la moelle spinale, les neurones font transiter les messages nerveux depuis le cerveau jusqu’au reste de l’organisme.
  • Bien qu’elle soit en grande partie sous la dépendance du cerveau, la moelle épinière possède également des circuits indépendants de l’encéphale qui jouent un rôle notamment dans les réactions réflexes afin de réagir de façon extrêmement rapide sans avoir besoin de passer par le cerveau.

Par ailleurs, la moelle épinière se compose de deux parties distinctes :

  • La matière grise, centrale (qui prend plus ou moins la forme d’un papillon ou d’un H majuscule), est composée du corps cellulaire des neurones.
  • La matière blanche, tout autour, contient les fibres nerveuses (axones) des neurones sensitifs (responsables des sensations) et des motoneurones (qui gèrent les informations motrices) entourés par leur gaine de myéline (qui est de couleur blanche).

Au centre de la matière grise se trouve le canal épendymaire au sein duquel circule le liquide céphalo-rachidien (LCR).

La moelle épinière est recouverte par les méninges (une membrane composée de trois couches) : la dure-mère en surface, l’arachnoïde au niveau intermédiaire et la pie-mère en profondeur, au contact direct de la moelle épinière. On parle de méningite en cas d'inflammation de ces méninges.

Particularités anatomiques de la moelle épinière

La moelle épinière possède plusieurs particularités anatomiques qui ont leur importance.

Les renflements de la moelle épinière

Les renflements de la moelle épinière sont des zones particulières qui se situent :

  • au niveau cervical (entre la quatrième vertèbre cervicale et la première vertèbre dorsale) et qui constitue le point d’émergence des neurones sensitifs et des motoneurones permettant les mouvements volontaires des membres supérieurs (plexus brachial) ;
  • au niveau lombaire (entre la 10ème dorsale et la première lombaire) et qui constitue le point d’émergence des neurones sensitifs et des motoneurones responsables des commandes motrices au niveau des membres inférieurs (plexus lombo-sacré).

La « queue de cheval »

La moelle épinière se termine en L1-L2 bien que la pie-mère descende jusqu’au sacrum (cette zone sans moelle s’appelle le filum terminal). Aussi, pour innerver la partie inférieure du corps, les nerfs qui émergent au-dessus vont longer la colonne sur une courte distance avant de s’en éloigner un peu plus bas. Cet ensemble de nerfs constitue la queue de cheval (coda equina).

Missions de la moelle épinière

La moelle épinière joue deux rôles majeurs :

  • Elle transmet les informations nerveuses entre le cerveau et le reste de l’organisme :
    • les informations motrices depuis le cerveau jusqu’aux muscles ;
    • les informations sensorielles depuis les différents capteurs de l’organisme jusqu’au cerveau.
  • Elle coordonne certains de nos réflexes.

Pour assurer ces fonctions, la moelle se divise en segments médullaires qui découpent le corps en 31 zones distinctes. Pour chaque segment, la moelle épinière donne naissance à deux nerfs (nerfs spinaux), un gauche et un droit, qui contiennent des neurones sensitifs (ou sensoriels) dans leur racine postérieure et des motoneurones dans leur racine antérieure.

Ainsi, en fonction des ordres du cerveau, la moelle épinière va distribuer les informations nerveuses au niveau concerné. Anatomiquement, on considère que la moelle épinière se termine à ce niveau. La partie restante des nerfs appartient au système nerveux périphérique (par opposition au système nerveux central).

Ces pros peuvent vous aider