Sommaire

Des douleurs violentes et intense au niveau de la colonne vertébrale ? Il peut s’agir d’une spondylodiscite. Comment se définit-elle ? D’où vient-elle et comment la traiter ?

Toutes les réponses maintenant.

Spondylodiscite : de quoi s’agit-il ?

La spondylodiscite désigne une inflammation vertébrale (spondyl) et discale (discite) d’origine infectieuse. Il s’agit d’une urgence à traiter rapidement afin d’éviter les complications à plus long terme.

Elle est à l’origine d’intenses douleurs au niveau de la colonne vertébrale :

  • La douleur est permanente, insomniante (elle empêche de dormir).
  • Elle peut augmenter lors de mouvements et assez rapidement, le patient ne peut même plus se déplacer tant la douleur est grande.
  • Elle est accompagnée de fièvre, de frissons, de sueurs.
  • L’infection qu’elle provoque et la réaction immunitaire qui l’accompagne peut atteindre et même détruire des racines nerveuses.

Quelles sont les causes de la spondylodiscite ?

À l’origine de la spondylodiscite se trouve une contamination bactérienne via la circulation sanguine :

  • lors d’un sepsis ou d'une septicémie, soit la présence d’agents pathogènes dans le sang ;
  • à l’occasion d’une ponction lombaire ou d’une opération chirurgicale ayant provoqué une contamination ;
  • lors d’une infection dentaire, cutanée ou encore intestinale.

Spondylodiscite : quelles complications ?

La spondylodiscite peut donner lieu à des complications immédiates ou tardives plus ou moins graves. Voilà pourquoi il est important de la prendre en charge rapidement. Parmi les complications possibles, citons :

  • une raideur rachidienne qui peut rester au niveau du disque intervertébral infecté ;
  • une compression nerveuse par un abcès ;
  • un tassement de la vertèbre touchée ;
  • la compression d’un nerf ;
  • une infection des méninges.

Comment traiter la spondylodiscite ?

Encore une fois, la spondylodiscite est une urgence médicale qu’il convient de traiter le plus rapidement possible. Le traitement consiste à immobiliser la personne atteinte et, puisqu’il s’agit d’une infection bactérienne, des antibiotiques sont nécessaires. Le choix de l’antibiotique est déterminé par l’analyse du type de bactérie impliquée.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider