Douleur au coccyx : coccygodynie

Sommaire

 

Vous avez mal au coccyx ? D’où ça vient ? Que faire ? Comment soulager cette vive douleur ?

Toutes les réponses dans notre article.

Coccygodynie : qu’est-ce que c’est ?

La coccygodynie désigne une douleur localisée au coccyx. Elle survient quand la personne qui en est atteinte se lève ou s’assoie. La douleur associée peut être continuelle, mais elle est de toute façon augmentée, ravivée, en station assise.

Le coccyx :

  • est l’os pointu formant l’extrémité de la colonne vertébrale, situé juste sous le sacrum recevant toute la colonne vertébrale ;
  • est formé de une à quatre pièces osseuses réunies entre elles par des ligaments et des articulations ;
  • est incurvé vers l’avant, sa forme générale continue la courbure du sacrum ;
  • peut être à l’origine de douleurs insupportables, alors qu’il est en général tout à fait discret.

L’articulation entre les vertèbres et le sacrum donne sa flexibilité au coccyx. Celle-ci s’avère très utile pour absorber les chocs que l’on peut subir en s’asseyant ou en tombant sur les fesses brutalement. Le coccyx reste cependant très fragile et se fracture aisément en cas de chute.

Une personne souffrant de coccygodynie ressent des symptômes suivants :

  • une douleur vive et pénible qui n’existe qu’en position assise ou qui est augmentée par cette position, la rendant même parfois impossible à tenir ;
  • une douleur réveillée lorsqu’on appuie sur la pointe du coccyx.

Causes des douleurs au coccyx

Un mouvement anormal du coccyx est le plus souvent à l’origine des douleurs dans la zone. Si la courbure du coccyx est trop droite, ou si il subit un choc, les vertèbres du coccyx peuvent se mettre à bouger de manière anormale, se dessouder. Cette sensation créée des douleurs vives.

À l’origine :

  • une chute, un coup de pied ;
  • une entorse ou une inflammation du ligament sacro-coccygien, allant du sacrum au coccyx ;
  • une fracture du coccyx récente ou ancienne ;
  • de l’ostéoporose, surtout chez les personnes âgées.

Notons que la douleur à cet endroit peur aussi provenir d’atteinte située dans les régions voisines. Citons par exemple :

  • une atteinte des vertèbres lombaires, et plus précisément des terminaisons nerveuses des vertèbres lombaires se trouvent dans la région du coccyx ;
  • une pathologie anale ou de certaines douleurs iliaques ;
  • le syndrome d’Alcock (névralgie du nerf pudendal, qui innerve la région pelvienne, entre les organes génitaux et l’anus).
Consulter la fiche pratique Ooreka

Coccygodynie : quel traitement ?

Parmi les examens que le médecin peut réaliser afin de déterminer à quel point le coccyx est touché, citons :

  • la radiologie dynamique pour comparer les clichés obtenu en position assise et en position debout ;
  • le toucher rectal, consistant en l’introduction de l’index dans l’anus pour un examen de la région, et permettant d’examiner la mobilité du coccyx.

Les traitements à suivre pour soulager les douleurs au coccyx dépendent de leur cause. Trois techniques majeures sont utilisées : l’injection, la manipulation, la chirurgie.

Notons que les kinésithérapeutes ou les ostéopathes peuvent prodiguer des manipulations qui soulagent. En tout cas, il est conseillé d’éviter la station assise pour privilégier les positions debout ou allongées. Il est possible d’utiliser des coussins spéciaux ou de modifier des sièges.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Ces pros peuvent vous aider