Vos questions sont
entre de bonnes mains

Douleurs lombaires

Écrit par les experts Ooreka |

Il existe différents types de douleurs au dos : cervicalgie, dorsalgie, douleur aux fessiers, douleurs lombaires, lumbago, sciatique et mal aux reins.

Les douleurs lombaires : une douleur du bas du dos

Les douleurs lombaires correspondent à une douleur bien précise du dos située dans la région ayant pour axe les 5 vertèbres lombaires. Il s'agit d'une douleur dans le bas du dos. Au dessus, on parle de dorsalgies (région correspondant aux vertèbres dorsales) et en dessous de douleurs fessières ou sacrées (région correspondant aux vertèbres sacrées).

Les douleurs lombaires peuvent être aiguës (douleur lombaire qui apparaît brutalement et disparaît rapidement) ou chroniques (douleur qui peut durer plusieurs mois).

2 types de douleurs lombaires : mécanique et inflammatoire

Il existe 2 grands types de douleurs lombaires :

  • les douleurs lombaires mécaniques :
    • Les douleurs lombaires dites mécaniques se manifestent la journée, elles sont aggravées par les efforts et les mouvements et soulagées par le repos.
    • Les douleurs lombaires mécaniques ont souvent comme point de départ une atteinte des disques intervertébraux ou de l'arthrose au niveau des vertèbres.
    • Les douleurs lombaires mécaniques sont souvent déclenchées par une mauvaise posture, un faux mouvement ou des petits traumatismes (port d'une charge lourde à bout de bras, long trajet en voiture...).
  • les douleurs lombaires inflammatoires, ou lombalgie inflammatoire :
    • Les douleurs lombaires dites inflammatoires sont souvent nocturnes, elles ne sont pas calmées par le repos.
    • Le matin, il existe une raideur de la zone douloureuse nécessitant un « dérouillage » d'environ 30 minutes (l'articulation ne devient complètement fonctionnelle qu'au bout d'une trentaine de minutes).
    • Les douleurs lombaires inflammatoires sont dues à une maladie inflammatoire ou infectieuse.

Quand consulter pour des douleurs lombaires ?

Lorsqu'on souffre de douleurs lombaires, il faut consulter un médecin si :

  • la douleur est aiguë et nécessite un traitement ;
  • la douleur persiste ou devient invalidante ;
  • la douleur a un caractère inflammatoire : nocturne, non déclenchée par les mouvements, ne cédant pas avec le repos.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
anne- claire olivier

ostéopathe d.o. (du périnatalité) | cabinets d'ostéopathie evry & paris 15

Expert

jean chardon

ostéopathe eurost do , adhérent de l'union fédérale des ostéopathes

Expert

jean-baptiste gelle

ostéopathe | workosteo , ostéopathie en entreprise

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts ! C'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question

Merci c'est sympa d'avoir répondu !

Et avec ce guide vous trouverez encore plus d'infos :

Saperlipopette ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Ce guide gratuit pourra peut-être vous aider :

Diantre ! C'est pourtant rare de nous clouer le bec.

Demandez directement à nos experts : c'est gratuit et les réponses seront personnalisées.

Poser une question